Les stations de ski, encore un avenir ?

“Vous soutenez les stations de ski quand d’autres s’y opposent. Je suis plutôt d’avis qu’elles n’ont plus trop d’avenir ? Pourquoi alors continuer ?”

David, Luzenac

Alain Naudy, Président du groupe majoritaire du Conseil Départemental et Candidat en Haute-Ariège

“Les stations de sports d’hiver du Département représentent une forte valeur ajoutée pour l’économie touristique de l’Ariège, et constituent de véritables « locomotives » pour notre tourisme d’hiver. Au-delà des activités hivernales, l’évolution des pratiques en fait également de vrais spots touristiques en été et sur les ailes de saison. Génératrices d’activités économiques et d’emplois, les stations de montagne sont des équipements essentiels de l’économie touristique départementale.”

Les chiffres

“Je considère que les stations de ski ne sont pas uniquement des lieux de loisirs mais bien des outils économiques de développement local, le Département de l’Ariège a toujours soutenu leurs investissements. Les stations réalisent en moyenne 10 Millions d’euros par an de chiffre d’affaires et plus de 350 emplois directs. Côté retombées économiques ce sont plus de 80 Millions d’euros de chiffre d’affaires indirect sur les territoires concernés et plus de 2.000 emplois. Il n’existe pas en montagne une économie qui génère autant de résultats en aussi peu de temps.”

Les évolutions

“Les stations de ski ont su se développer afin de répondre au mieux aux attentes des clientèles. Elles ont commencé depuis plusieurs années à se diversifier afin de répondre aux problématiques du changement climatique mais aussi de l’évolution des pratiques touristiques pour des clientèles qui ne vont plus seulement « au ski » mais « à la neige » ou à la « montagne ». Aujourd’hui et pour les 10 ans à venir, les prévisions d’investissement des stations tiennent toujours compte de ces évolutions : leurs plans de développement ont pour objectif de faire de nos stations de ski des « stations de montagne » pour tous, proposant un produit ski toujours attractif mais également une offre élargie et diversifiée, en hiver comme en été.

Aujourd’hui plus qu’hier

Il est capital que le Conseil départemental puisse apporter une réponse adaptée aux exploitants de domaines skiables, qu’elle soit financière ou technique, afin de soutenir cette activité importante de l’économie touristique ariégeoise, tout en impulsant une vision stratégique à moyen terme, afin de leur permettre de prendre les orientations de développement les plus pertinentes possibles, pour le maintien et l’évolution de ce secteur. En ce sens, il porte aux côtés de la Région et de la banque des territoires, une étude sur le positionnement de nos stations à 5 ans, 10 ans et 15 ans, pour qu’elles continuent à être des locomotives sans être totalement dépendantes de la neige qui tombe.”

 

Sans détour

Nous répondons à toutes vos questions !

Une question à nous poser ?

9 + 14 =