Le Très Haut Débit

« J’attends toujours d’être raccordé au Très Haut Débit, je n’habite pas dans un village mais dans un hameau. Où en est-on du déploiement de la fibre en Ariège ? Et la fibre arrivera-t-elle jusque chez moi ? »

François, Riverenert

Christine Téqui, Présidente du Conseil Départemental sortante et candidate sur le canton Couserans Est

“Sur la première partie de votre question, le déploiement du Très Haut Débit (THD) en Ariège est un projet colossal, le plus important qu’ait eu à porter jusqu’ici notre Collectivité. Cela représente un investissement de 140 M€ qui soutient tous les jours nos entreprises ariégeoises et leurs 160 salariés dédiés. Mais c’est surtout un projet porteur d’équité territoriale, et les communes rurales, leurs hameaux, comme les communes plus urbaines seront équipés de façon identique d’ici 2025. Apporter le même service public partout et pour tous, voilà notre engagement !

Où en est-on ?

“Nous sommes très satisfaits de l’avancée des travaux. À la fin de cette année, 45.000 lignes seront raccordables sur l’objectif total des 97.000 qui sont à notre charge. J’exclus les zones de l’ancienne Communauté de Communes de Pamiers et la Ville de Foix qui sont à la charge d’Orange dans le cadre de la procédure dite « Appel à Manifestation d’Intérêt », engagée avant notre Délégation de Service Public. Notre réseau à vocation à couvrir le reste du Département, le plus rural, le plus difficile. Et malgré la crise sanitaire, les entreprises ariégeoises titulaires du marché travaillent bien. D’ailleurs pour vous François, à Riverenert les travaux sont prévus pour cette fin d’année 2021. »

Une image de modernité

“Et c’est parce que nous sommes en avance sur d’autres territoires, que le déploiement se passe bien, que cet équipement nous donne une image de modernité. Notre opération pour encourager le télétravail est pensée dans ce cadre.”

Si les pro THD sont majoritaires, il y a aussi des « contre »

“Nous avons engagé une communication adaptée dans ces temps de crise pour écouter les ariégeoises et les ariégeois. Les réunions en « visio » vont bon train. Effectivement, les heureux existent et sont largement majoritaires. Mais, il y a aussi quelques mécontents et ce mécontentement a deux origines : Le temps d’attente. Car même si nos entreprises ont mis d’importants moyens matériels et humains, et que nos services ont été renforcés pour suivre les travaux (7 agents en renfort), réaliser ces 97.000 prises prend du temps. Pour aller plus vite, il faudrait plus de moyens, mais que nous ne trouverons pas, car ailleurs les travaux ont également commencé. Et puis aller vite, c’est aussi peut-être sacrifier la qualité. Donc ne vous impatientez pas, c’est long mais c’est engagé, et en 2025 ce sera fini.”

La fibre jusqu’au citoyen ?

“Le raccordement final, donc cette partie qui raccorde le domaine public et l’intérieur de votre maison, n’est pas incluse dans les travaux à la charge du Département. Chaque résident doit demander à un fournisseur d’accès internet, son raccordement. Des problèmes pratico-pratiques ont été détectés sur ce point. Des rencontres avec les opérateurs se sont tenues. Et même si certaines de nos préconisations n’ont malheureusement pas été retenues, les choses s’améliorent et s’amélioreront encore avec l’arrivée désormais acquise de SFR et de Bouygues, en attendant Free.”

Sans détour

Nous répondons à toutes vos questions !

Une question à nous poser ?

8 + 4 =