Le tourisme

“Vous voulez encore mettre le paquet sur le tourisme en affirmant que c’est de l’Économie. Je suis loin d’être certain de cela. L’Ariège n’est quand même pas une destination touristique reconnue. Je préfère que nous investissions sur l’industrie et notamment l’aéronautique verte”

Georges, la Tour-du-Crieu

Raymond Berdou, Vice-Président sortant, candidat sur le canton Arize-Lèze

“Cher Georges, je ne crois pas qu’il faut opposer les différentes économies de l’Ariège. Elles sont toutes complémentaires pour permettre l’emploi et les retombées économiques sur les territoires. Pour notre liste « Ariège, notre avenir en commun » le tourisme constitue l’un des moteurs de l’économie de notre département.”

Quelques chiffres

“Le tourisme en Ariège représentait en 2019, avant le Covid :
2.448 emplois salariés.
Plus de 2 millions de touristes accueillis, pour près de 6 millions de nuitées touristiques.
9 stations de ski représentant près de 11 Millions d’euros de chiffres d’affaires.
3 stations thermales et 1 centre thermo-ludique
8 Grands Sites Occitanie.”

D’évidentes retombées

“Tout au long de l’année, au travers des actions de ses services, dont le Service d’Exploitation des Sites Touristiques de l’Ariège (SESTA) et l’Agence de Développement Touristique Ariège Pyrénées (ADTAP), la politique touristique départementale est mise en œuvre sur l’ensemble du territoire, dans une volonté de générer des retombées économiques.”

La feuille de route du tourisme ariégeois

“Adoptée à la fin de l’année 2012, elle a validé 5 axes de développement :
-Faire vivre le tourisme au cœur des   ariégeois
– Bien accueillir nos clients en Ariège
– Magnifier l’Ariège
– Aller vers l’excellence de l’offre
– Aller vers l’excellence commerciale
Ce schéma de développement (2012-2020) arrive à sa fin ; la mission prioritaire donnée à l’ADT pour l’année 2021 est la préparation et la mise en œuvre du nouveau schéma départemental de développement touristique et des loisirs.”

L’intervention départementale

“Elle est répartie en trois grands types d’interventions :
– le soutien à l’investissement dans les équipements touristiques,
– le soutien au fonctionnement des structures,
– et les actions menées en propre par les services du Département.
Par son intervention, le Département favorise le développement des activités et des équipements, ainsi que l’innovation en matière d’offre touristique, tout en prenant en compte pour chacun, des objectifs de durabilité et de qualité.”

Le soutien à l’investissement touristique

“L’intervention départementale repose sur un examen des projets au regard de leurs enjeux sur notre territoire, de leur pertinence et de leur viabilité économique, et sur des critères de financement précis. Ce soutien concerne notamment les hébergements touristiques, les stations de ski et stations thermales, les équipements structurants privés et publics.

Cette aide s’élève en 2020 à près de 2.2 Millions d’euros.”

Le soutien au fonctionnement des structures partenaires

“L’écosystème touristique se compose d’un grand nombre de structures qui travaillent sur le périmètre du département et contribuent par leurs actions à réaliser nos objectifs de développement et à ce titre, peuvent faire l’objet de soutien financier de fonctionnement (aide générale au fonctionnement ou à l’évènementiel). Ce soutien concerne notamment les offices de tourisme, les associations partenaires, les organisateurs d’évènements ou de manifestations à impact touristique.

Ce soutien s’élève en 2020 à environ 1.9 Millions d’euros.”

Les actions menées par le Conseil départemental et ses services 

“Le Conseil Départemental de l’Ariège, au travers de ses services, mène de multiples actions qui sont déterminantes sur le développement touristique du Département, les travaux sur les sites touristiques du Département, le développement des voies vertes, le soutien à la préservation du patrimoine ou au développement des sites d’activités de pleine nature, notamment.” 

Une intervention déterminante

“L’ensemble des politiques touristiques impulsées ou relayées par le Conseil départemental affirme le rôle majeur tenu par l’échelon départemental dans cette compétence partagée, en tant qu’initiateur de dynamiques propres mais aussi de catalyseur d’actions locales ou globales.

L’intervention départementale en matière d’économie touristique reste aujourd’hui déterminante et sans équivalent dans nos territoires ruraux et de montagne où l’activité touristique a pris une place de plus en plus importante au fil du temps, en termes d’activités et d’emplois. Sa pérennité dans le temps est une condition indispensable à la dynamisation de cette économie, à sa garantie de retombées et de durabilité, ainsi qu’au maintien d’une solidarité entre les territoires aux atouts touristiques différents.”

Pour l’avenir

“La politique touristique départementale devra prendre en compte les objectifs fixés par le nouveau schéma de développement touristique et des loisirs. De nouvelles stratégies départementales pourront être définies au regard des enjeux mis en avant par le nouveau schéma. La définition de ces nouvelles stratégies impliquera de redéfinir les moyens et les priorités, les critères et les budgets alloués, afin d’organiser l’action départementale en matière de développement touristique.” 

 

Sans détour

Nous répondons à toutes vos questions !

Une question à nous poser ?

7 + 12 =