Le prix de l’eau

“On entend souvent dire : avant, on ne payait pas l’eau. C’est faux ! L’eau du robinet, potable et conforme aux normes sanitaires a toujours été payante. Son coût était juste inclus dans les taxes locales et donc était indolore. 

Aujourd’hui plus de 200 communes ont confié l’entretien et surtout la modernisation de leur réseau d’eau au SMDEA, ce service a bien sûr un coût qui ne peut plus passer dans les impôts locaux. 

Si le coût augmente, c’est bien pour faire face aux nombreux investissements nécessaires à la salubrité du réseau d’eau potable pour l’ensemble des ariégeois concernés : pour bénéficier des équipements adaptés, pour assurer le fonctionnement du service, mais aussi des interventions d’urgence 24h sur 24 et sur les 365 jours de l’année. 

Moderniser, réparer, étendre le réseau au nouveaux logements, tout cela a un coût. Chaque année le département participe au financement de ces chantiers menés par le SMDEA et cela pour plus de 2 millions et demi d’euros. Nous, les candidats de la liste « Ariège, notre avenir commun” nous allons poursuivre cet effort car nous croyons en un service public de l’eau équitable pour tous les Ariégeois.” Nicole Quillien, Vice-Présidente sortante et candidate sur le canton de Mirepoix.

Nous répondons à toutes vos questions, les yeux dans les yeux.
Partagez @ariegeavenircommun et participez #ariegenotreavenircommun

Une question à nous poser ?