La filière gériatrie

“Quelle organisation est mise en place en Ariège pour la prise en charge des personnes âgées, et quel rôle le Département joue-t-il dans cette organisation ?”

Aurélie, Saint-Girons

Michel Pichan, candidat sur le canton des Portes du Couserans

“Depuis 2001 et la mise en place de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) par le Gouvernement de Lionel Jospin et sa secrétaire d’État aux Personnes Âgées, Paulette Guinchard-Kunstler, récemment disparue et dont nous saluons la mémoire, le maintien à domicile si fortement souhaité par les personnes âgées a pris une ampleur considérable. L’APA était donc bien la réponse attendue, son « succès » en témoigne.”

Des passerelles entre les services

“Bien évidemment, quand la dépendance se fait trop forte, plus aucune solution n’existe au domicile. L’accueil en établissement devient une obligation.
La question que nous nous posons est : comment éviter que cette décision, qui est toujours une rupture, devienne une fracture fatale et douloureuse. L’environnement familier va être remplacé par une structure collective. C’est un fait. Il faut donc construire des passerelles entre les services, les personnels, l’accueil alternatif.”

Des soignants qui deviennent des repères

“La présence du personnel soignant connu, déjà rencontré au domicile ou dans le cadre d’un accueil alternatif va aider. Cet accueil alternatif, par ailleurs, doit apporter du répit aux aidants familiaux et ainsi permettre encore de prolonger le maintien à domicile.
Enfin, l’entrée en établissement doit aussi être pour le résident un soulagement physique et moral. Le sentiment de ne pas être en danger et de plus être un poids pour ses proches.”

Le rôle des CLIC

“En ce sens, sur un bassin de vie, les établissements existants devraient évoluer vers la complémentarité de leurs plateaux techniques, pour être en capacité de répondre de la meilleure façon possible aux situations qu’ils rencontrent.
Toute cette filière gérontologique doit être organisée et animée par nos Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC).
Si le Département a souhaité internaliser le fonctionnement des CLIC, pour ceux qui l’ont souhaité, c’est bien précisément pour donner, par leur intermédiaire, une ligne uniforme à l’ensemble de cette filière.”

Sans détour

Nous répondons à toutes vos questions !

Une question à nous poser ?

14 + 5 =